Zoom sur l’artisanat marocain Juin21

Mots-clés

Billets connexes

Partager ce post

Zoom sur l’artisanat marocain

Déco artisanale marocain : qu’est-ce que le zellige ?

Le Zellige est un élément de décoration typique de l’architecture des bâtiments marocains. Il s’agit d’un assemblage géométrique de la forme des mosaïques, disposé sur un carreau d’argile plâtré. Les artisans locaux peuvent en obtenir plusieurs formes. Vous avez par exemple, des carrées et des croix qui peuvent être associées à d’autres formes comme une étoile. Le cabochon s’utilise généralement avec une forme octogonale. En tout cas, les artisans sont capables de composer des variétés de forme répondant à la demande des clients. L’avantage du zellige dans la décoration se trouve dans les nombreuses possibilités de mélange de couleurs. Les teintes naturelles ont été utilisées pendant près de dix siècles après la découverte du zellige. Ces couleurs étaient basées d’abord sur le gris et le blanc. Ensuite, il y a eu l’utilisation d’autres coloris dont le bleu, le jaune, le vert et le rouge.

Le tapis est une grande vedette de l’artisanat marocain

Le tapis marocain est associé à différentes fonctions dont l’art de la décoration. On peut classer la tapisserie marocaine en deux variétés selon son origine. Il y a d’une part les tapis citadins et de l’autre, les tapis ruraux comme le tapis Berbère. Les tapis citadins viennent pour la plupart de Fez, de Mediouna et de Rabat. Les premiers tapis fait main datent du XVIIIe siècle. Je trouve ce modèle de tapis fortement inspiré des modèles orientaux. En effet, le tapis citadin est confectionné avec un velours très fin travaillé de façon serrée. Les motifs floraux dominent sur l’ensemble de l’œuvre. A cela s’ajoute diverses couleurs et formes géométriques dont des médaillons, des formes octogonales…. Toutefois, le point de ressemblance entre ces deux variétés de tapis est leur caractère unique et la qualité des matières premières utilisées.

Poterie marocaine pour la déco et la vie quotidienne

Vases, tajines, pots… la poterie marocaine concerne de nombreux objets décoratifs et utiles dans la vie de tous les jours. L’origine de la poterie remonte entre 6000 à 9000ans avant J-C. Auparavant, de tel chef d’œuvre était confectionné à des fins utilitaires. Et actuellement, de nombreux touristes et locaux s’en servent pour décorer leur intérieur. La poterie marocaine est destinée à un public assez large. En effet, vous avez des œuvres authentiques façonnées de manière traditionnelle avec la couleur naturelle de l’argile. Ces produits proviennent pour la plupart des villages et sont transportés en ville pour être vendus dans les souks. D’autre part, il y a les poteries aux différentes couleurs mélangeant le blanc, le brun foncé et le rouge. Par ailleurs, actuellement vous pouvez retrouver sur le marché de la poterie des objets ornés d’argent.