Bonnes manières, traditions, habitudes…apprenez les coutumes turques avant de partir Déc16

Mots-clés

Billets connexes

Partager ce post

Bonnes manières, traditions, habitudes…apprenez les coutumes turques avant de partir

Il est primordial de connaître les us et coutumes d’un pays avant de s’y rendre pour bien s’intégrer et ne pas offusquer les natifs. Ainsi, avant de partir pour la Turquie, informez-vous sur le savoir-vivre et les choses à faire ou pas durant le séjour.

Les Bonnes manières de la Turquie

Les Turcs sont assez farouches sur le respect et le sens de la hiérarchie. En Turquie, lorsqu’on s’adresse à une personne, on ne l’approche pas avec son nom mais avec son prénom. Par contre, en prononçant son prénom, il va falloir y rajouter un qualificatif en guise de respect ou pour marquer son affection. Pour s’adresser à une femme, on ajoute « hanim » à son prénom qui veut juste dire « Madame ». Pour un homme, on dit juste « bey » pour « Monsieur ». Pour ceux qui sont en voiture, il est possible que l’on verse de l’eau derrière la voiture lorsque vous partez. Rien de très méchant, il s’agit là d’une bénédiction qui vous souhaite que Dieu vous protège et que vous reveniez très vite et sans incident. Par ailleurs, les hommes y ont l’habitude de se faire des accolades, voir s’enlacer dans la rue. C’est surtout d’un geste de pure affection et de grande amitié. Et même si vous voulez absolument immortaliser une scène de la vie quotidienne, évitez de photographier des gens qui n’ont pas l’air ravis de ce geste.

Superstition et porte bonheur

Les Turcs sont très superstitieux. De ce fait, quand il vous arrive de complimenter un interlocuteur Ottoman, dites lui également « Masallah ! ». En gros cela signifie « Que Dieu vous bénisse ! » Il s’agit d’une tradition préislamique qui existe depuis de nombreuses années. Il sera aussi fréquent de croiser des Boncuck, ou tout simplement la représentation d’un œil bleu. Les Turcs utilisent ce talisman pour se protéger des mauvais sorts. Ces amulettes sont en général réalisées avec des bouteilles vides de raki par les bohémiens issus de la région d’Izmir.

L’hospitalité Ottomane

Les Turcs sont réputés pour être des personnes chaleureuses. Il ne sera pas étonnant si vous rencontriez des gens qui rendent service avec plaisir et vous n’aurez pas à insister. Il arrive même qu’un inconnu qui vous aborde vous invite chez lui, surtout dans les campagnes. Dans ce cas précis, il faudrait ôter les chaussures avant d’entrer chez la personne. Ne jamais se moucher à table, c’est une forme de grossièreté pour eux. Même si le maître de la maison vous invite pour plus de deux jours, il est malpoli d’y rester. Enfin, il est aussi incorrect de s’absenter pendant un repas ou ne pas tester un plat proposé. Sinon, je compte sur vous pour leur démontrer que nous sommes aussi chaleureux qu’eux en étant gentil, serviable et poli.